Connectez-vous S'inscrire
News Of Madonna

Le show Madame x suite et fin

Rédigé le Lundi 29 Juin 2020 à 15:57 | Lu 24139 fois


Come Alive, Future, Crave, Like A Prayer et I Rise clôturent ce Madame X Tour.


Sommaire : cliquez sur le titre pour y accéder


Interlude cercueil

Le show Madame x suite et fin
Changement de décor avec sur l'écran une immense carte ancienne qui nous emmène pour un tour du monde. En fond sonore le Batuqueiras Orchestra entonne Maria tandis que 4 danseurs en costumes de marins portent un cercueil drapé du drapeau américain. Ils traversent doucement la scène, rejoints par d'autre danseurs qui exécutent des figures et s'enlacent. Sur s'écran on s'arrête sur Medellin et on termine par Le Cap Vert au moment ou résonnent les premières notes de Batuka.




Batuka

Les Batukadeiras arrivent par le fond de la scène en chantant et traversent tout le public par les 2 allées latérales. C'est un moment fort du show, il y a bien sur la surprise qu'elles arrivent par derrière mais aussi leur aura ! Elles rayonnent et de les voir si proche ne laisse personne dans a la salle indifférent. Sur l'écran, comme dans le clip de Batuka, on apprend l'origine de cette musique
"Le Batuque est un style de musique créé par des femmes originaire du Cap-Vert, lieu que certains évoquent comme le lieu de de naissance de la traite d'esclaves. Les tambours ont été condamnés par l'Église et enlevés aux esclaves, parce que considérés comme un acte de rébellion. Les femmes ont continué à chanter et à danser, et le Batuque existe encore aujourd'hui ».



Elles montent sur scène et vont s'asseoir sur des chaises disposées en arc de cercle face à un grand tapis déposé sur le sol. Elles récupèrent leurs tambours et commencent à jouer. Madonna arrive avec une perruque brune et un costume de Francesco Scognamiglio par le haut de la scène et commence à chanter. On apprendra par la suite qu'elle accède en haut e la scène par une échelle.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

I was in tears from the pain of my injuries, Which has been indescribable for the past few days With every song I sang, I said a prayer that I would make it to the next and get thru the show. My prayers were answered, And I made it. I consider myself a warrior I never quit, I never give in, I never give up!! However this time I have to listen to my body And accept that my pain is a warning I want to say how deeply sorry I am to all my fans. For having to cancel my last show I spent the last two days with doctors Scans, ultra sounds, Xrays Poking and probing and more tears. They have made it very clear to me that if l’am to continue my tour— I must rest for as long as possible so that I don’t inflict further and Irreversible damage to my body. I have never let an injury stop me from performing but this time i have to accept that there is no shame in being human and having to press the pause button.............. I thank you all for your understanding, love and support. As the Words to Batuka go........... It’s a Long Road..........Lord Have Mercy🙏🏼. Things have got to change. And they will because MADAME ❌. is a fighter!! Happy Holidays to Everyone ♥️🎄 #madamextheatre #thefillmoremiamibeach @orquestra.batukadeiras.pt

Une publication partagée par Madonna (@madonna) le


Madonna danse devant l'orchestre avant d'être rejointe par une des batuqueiras qui danse avec une bouteille sur la tête. Madonna va s'asseoir à coté des musiciennes, chacune prend le mains de ses voisines et le morceau se termine par une prière silencieuse...















 


Batuka l'audio :


Fado Pechincha

Madonna présente ensuite les femmes du Batuqueiras Orchestra. Elle explique que ça été une grande chance de les rencontrer au Portugal. Elle raconte qu'elle est partie là bas pour que son fils David puisse jouer au foot, qu'elle a beaucoup aimé mais qu'au bout d'un moment elle se sentait seule. Elle y a rencontré une figure de la vie lisboète qui l'a invitée à une soirée dans laquelle elle a rencontré Dino Di Santiago. C'est lui qui l'a présentée à tous les fabuleux musiciens  qui sont sur scène avec elle. 

Elle demande au public si quelqu’un sait ce que le mot fado veut dire en portugais. "Destin" crient plusieurs personnes dans la salle.  Elle répond que c’est exact et que ça fait plaisir d’avoir une salle avec un quotient intellectuel élevé. Pour elle c'était son destin d’aller vivre à Lisbonne, de rencontrer tous ces artistes exceptionnels et de faire un album… Elle parle ensuite de Celeste Rodrigues, grande interprète portugaise, aujourd’hui décédée, avec qui elle a eu la chance de chanter. Celeste lui a présenté à son petit-fils, Gaspar Varela, qui la rejoint alors sur scène avec une bière.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Cheers Los Angeles 🥂 ..................... #madamextheatre #thewiltern @gaspar_varela

Une publication partagée par Madonna (@madonna) le









Elle le taquine sur sa coupe de cheveux, son accent quand il parle anglais, et raconte que c'est lui qui lui a suggéré de chanter une chanson de Fado. Elle entonne alors une reprise de « Fado Pechincha » (reprise de Isabel De Oliveira), seulement accompagnée à la guitare par Gaspar. C'est un des moments où on peut se rendre compte de la puissance vocale de Madonna (saluée même par Télérama !) qui est quasiment à capella.


Killers who are partying

Le show Madame x suite et fin
Madonna dit devoir reprendre le cours de son spectacle. Le rideau se lève et on se retrouve à Lisbonne ! Azulejos sur les murs, de vieux escaliers qui encadrent des alcôves, vielle taverne avec des appliques d'un autre temps, un piano, tout y est ! Les premières notes de Killers Who Are Partying se font entendre et Madonna chante le morceau en arpentant la scène. Des danseurs sont postés a divers endroits, sur les escaliers, au bar... Dans l'alcôve on peut voir monte Pittman avec sa guitare. Sur la partie "I'll be a woman, if she's raped and her heart is breaking" Madonna choisira une femme au premier pour lui chanter ses paroles droit dans les yeux.









 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

O mundo é selvagem............. O caminho é solitário. ..............Madame ❌ #madamextheatre #chicagotheatre

Une publication partagée par Madonna (@madonna) le



Crazy

Le show Madame x suite et fin
Madonna enchaîne avec Crazy. Sur la scène les danseurs s'activent dans cette taverne portugaise. Madonna évolue entre eux et au moment de "I bent my knees for you like a prayer" elle s'agenouille devant son boyfriend Malik, la musique s'arrête et la scène se fige pendant quelques secondes... avant de reprendre son cours. Madonna termine sur le piano entourée de ses danseurs.


















Welcome to my fado club

Elle demandera un verre de porto blanc bien frais qu'elle boira avec son boyfriend Malik.
 
"Rien de tel qu'un petit verre de porto blanc c'est ce que j'ai appris à Lisbonne !"
Madonna nous présente ensuite son club de fado avec une chanson "Welcome to my fado club" dans laquelle elle insère un morceau de "La Isla Bonita". 
"Bienvenue dans mon fado club, assieds toi au bar et prends une Margarita, tu n'iras pas loin ! Tu peux entendre de la musique comme le Fado, Funana, Batuka et de la samba ! 1, 2, cha cha cha"





Welcome to my Fado Club l'audio :

"Mais vous savez que Madame X n'aime pas rester trop longtemps au même endroit ! J'aimerais aller dans un endroit ou il fait chaud !... comme Medellin ?! Mais avant il faut que je descende de ce piano, vous voulez m'aider ? Il faut juste répéter après moi 1, 2, cha cha cha !"
Le public répète en choeur jusqu'à ce que 2 danseurs soulèvent le piano et Madonna glisse à terre. 
"Vous savez ce qu'on dit ? On ne peut pas atteindre une cible en mouvement..."..
Le show Madame x suite et fin

Medellin

Madonna traverse la scène, avec ses pas qui résonnent, pour aller s'asseoir devant une machine à écrire. Elle frappe les touches et des mots apparaissent sur les murs. Elle susurre l'introduction qu'on retrouve dans le clip de Medellin. 


S'en suis une samba endiablée avec Madonna qui passe de l'un à l'autre, se fait fouetter à la cravache par Nicolas Huchard ce danseur black très charismatique. 







 






Jusqu'au 3ème show de Lisbonne Madonna et ses danseurs descendaient dans le public pour danser. Ensuite seuls ses danseurs se plieront à cet exercice.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Madame ❌. Is back and looking forward to seeing you tonight..........💃🏻👠♥️ #madamextheatre #bam #ninasimone

Une publication partagée par Madonna (@madonna) le




La beer bitch

Nouvelle pause dans le voyage de Madame X. Son fils David vient la chercher et l'accompagne dans le public. Elle s'assoit à coté d'un spectateur, célébrité ou pas, et partage une bière avec lui. Pour avoir fait plusieurs shows, il s'agissait en fait toujours du même siège. L'équipe de sécurité prévenait la personne qui l'occupait qu'elle devrait se déplacer devant la scène sur des chaises placée là. Si la beer bitch était une célébrité les 2 sièges étaient libérés un peu avant pour permettre à l'élu et Madonna de les occuper le moment venu. Elle demande à tout le monde en orchestre de rester assis pour qu'un maximum de spectateurs puissent profiter de ce moment. Nous avons eu la chance de nous retrouver 2 fois à coté de ces sièges et c'était vraiment très spécial de la voir d'aussi près, le grain de sa peau, ses yeux pétillants...

Nous avons choisi l'extrait avec Jean Paul Gauthier au Grand Rex pour illustrer ce passage.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Such a pleasure to see Jean-Paul, a dear friend and great talent! 💙 @jpgaultierofficial #madamextheatre #legrandrexparis

Une publication partagée par Madonna (@madonna) le


Extreme Occident

Madonna remonte sur scène pour interpréter le magnifique "Extreme Occident". Madonna monte et s'allonge en haut des de l'un des escaliers, la tête renversée en arrière. Derrière des danseurs s'activent et les éléments de la scène se mettent à tourner tels des derviches tourneurs, formant ainsi de nouveaux chemins. Car oui ce sont bien les danseurs, qu'ont aperçoit seulement si on est placé au bon endroit dans le public, qui font tourner ces éléments. A certains moments les escaliers se frôlent et passent à ce qui semble être quelques millimètres de la tête de notre Queen.

Nous avons beaucoup lu de commentaires de gens qui ne comprenaient pas comment il pouvait y avoir des problèmes techniques avec un scène composée d'éléments aussi simples que des escaliers. Stufish, concepteur de la scène nous donne des éléments de réponses :
"Stufish a créé un monde en constante évolution, comme si Madame X voyageait dans une sorte de labyrinthe alors qu'elle explore ses différents personnages. Nous nous sommes inspirés de MC Escher  (figure du cubisme et du surréalisme mort en 1972) et avons créé un ensemble de pièces scéniques qui pouvaient être constamment reconfigurées et déplacées comme un rubix cube.

Parfois, l'ensemble remplit toute la scène et crée une sculpture à plusieurs niveaux qui sert à la fois de support pour la projection vidéo mappée mais aussi pour la chorégraphie des danseurs. À d'autres moments, la scène peut être plus minimale et vide pour servir de toile de fond panoramique pour les images vidéo en grand format.

Un côté de l'ensemble est architectural avec une finition en béton gris qui change constamment d'aspect grâce à des couches de projections et d'éclairage. L'autre côté peut être arrangé pour former un club de fado portugais pittoresque pour créer l'endroit idéal pour écouter les morceaux de l'album Madame X..."

Pas si simples que ça ces escaliers ! 

Madonna termine le morceau en partant à reculons vers le fond de la scène. Derrière elle, après un ballet millimétré, 2 des escaliers se sont positionnés de façon à créer un passage pas plus large que les hanches de notre Queen. Elle s'y engouffre sans un regard en arrière et passe derrière le rideau juste avant que les éléments du décor ne soient emportés hors de la scène.




Interlude Rescue Me

Le show Madame x suite et fin
Le rideau tombe sur la scène. Surgit alors Daniele Sibilli, ce danseur incroyable originaire de Naples, en pantalon noir et chemise blanche.


Commence alors des sons de respiration très marqués sur lequel Daniele bouge avec des mouvement saccadés. Il est bientôt rejoint par 6 autres danseurs, hommes et femmes, qui enchaînent la même chorégraphie saccadée rythmée par les souffles parfois courts parfois très longs. Et puis Madonna commence à réciter les paroles de Rescue Me :




 
"Avec toi je ne suis pas une petite fille, Avec toi je ne suis pas un homme. Quand tout le mal à l'intérieur de moi sort, tu comprends. Tu vois que je suis féroce, tu vois que je suis faible, tu vois que je suis idiote, et prétentieuse, un monstre... Mais je ne me sens pas trop étranger à toi. Je ne sais pas exactement ce que tu fais. Je pense que lorsque l'amour est pur, on essaie d'en comprendre les raisons. Et je préfère ce mystère, qui annihile ma misère. Et me donne l'espoir qu'il pourrait y avoir une personne qui m'aime"







La bande son termine comme une longue tentative de prendre son souffle; Les danseurs tombent à genoux, les mains sur la gorge et finissent au sol.

Rescue Me : la bande son :


Frozen

Les danseurs allongés sur la scène roulent sur le coté pour en sortir. Vient ensuite le moment que beaucoup ont cité comme étant leur passage préféré du spectacle. Par un savant système d'écran et de lumière, Madonna se retrouve comme flottant au dessus de la scène.



Elle commence les premières notes de Frozen alors que sa fille Lourdes apparaît sur un écran qui prend toute la hauteur de la scène, si bien que Madonna semble évoluer à l'intérieur de sa fille. Ou bien est-ce Lourdes qui devient une extension de sa mère ? Le chorégraphe belge Damien Jalet, qui est à l'origine de ce tableau, raconte comment c'était de travailler avec Madonna :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Rehearsing Frozen with legendary Madonna for the Madame X tour in Brooklyn last August . Picture by @ricardogomesinst

Une publication partagée par Damien Jalet (@damienjalet) le

"Au début, ce n’était pas si facile. Elle était tellement importante pour moi quand j’étais adolescent, elle avait une énorme influence à l’époque. Elle est une des raisons pour lesquelles je danse aujourd'hui. Au début, c’était difficile de la voir comme une collègue normale. Elle est tellement passionnée et, comme vous pouvez l’imaginer, très exigeante et difficile à satisfaire. Mais c’était une bonne collaboration et j’ai vraiment apprécié."




 
La bande son de Frozen :


Come Alive

Le show Madame x suite et fin
Certainement le tableau le plus coloré. Les costumes signés Versace nous amènent tout droit en Afrique du nord avec les Batuqueiras qui nous font la joie de revenir sur scène. 





Comme Madonna l'a expliqué les sons récurrents de ce titre envoûtant sont issue de la musique Gnawa qu'elle a découverte lors de son voyage à Marrakech pour son anniversaire. Elle explique ceci :
" Il y a une histoire intéressante autour des instruments qui donnent ce son si particulier : les esclaves portaient des pièces métalliques qui faisaient du bruit lorsqu'ils bougeaient pour que leurs bourreaux soient avertis en cas de tentative de fuite. Une fois libres, ils ont transformé ce qui les a réduits en esclavage en musique."



Le tableau se termine avec toutes les femmes qui se placent en première ligne, se rejoignant avec les bras levés.

Une fois la musique terminée Madonna reste seule sur scène et nous explique que la phrase la plus importante de cette chanson est celle ci :
"Front line, I won't stand in the back 'cause you want me to (Au premier rang je ne me mettrai à l'arrière parce que c'est ce que tu veux)"





Future

Madonna termine son petit speech avec les paroles du refrain de Future :
"Tout le monde ne vient pas vers le futur. Tout le monde n'apprend pas du passé"

Après la joie et la célébration de la vie Madonna nous entraîne dans un monde apocalyptique. Seule devant son piano elle interprète une version différente de Future, jusque dans les paroles puisque le premier couplet est complètement revu. Derrière elle des écrans géants nous montrent des scènes de destruction de villes, d'incendie de forêts, de planète désertique. 





2 danseurs habillés par Mae Couture, le visage caché par un masque à gaz, arrive sur scène. Ils exécutent des figures autour de Madonna, leurs pieds passant parfois à quelques millimètres de son visage.






Crave

Le show Madame x suite et fin
La scène se vide. Un écran tombe et on découvre les images du clip de Crave qui nous amène a un nouveau changement radical d'atmosphère. On se retrouve projeté dans un club disco des années 70 avec boule à facettes et costumes délirants !













Les jumelles Estère et Stella sont à nouveau sur scène et semblent aimer ça ! Portez par les danseurs elles arborent elles aussi un total look 70's.





Pour ce titre c'est le remix de Tracy Young qui a été choisi.











Swae Lee est monté sur scène à Los Angeles pour interpréter Crave avec Madonna. Crave n'a pas été joué à Paris ni à Londres à cause de la blessure de Madonna.






Like a Prayer

Le show Madame x suite et fin
Madonna en répétion de Like a Prayer pour le Madame X Tour :



Madonna enchaîne avec le titre emblématique Like A Prayer. Les escaliers sur la scène sont face à face et forme un X sur lequel se tiennent les Batuqueiras. Sur les écrans à l'arrière sont projetées les images originales du clip controversé qui accompagnait le titre en 1989.







A ce stade du concert le public est debout et chante à tue tête, en pleine communion avec l'artiste.








 

I Rise

Le rideau tombe à nouveau. Le public est déchaîné. Il réclame des "encore" et est bientôt exhaussé. Le rideau se relève et on entend les premières notes de I Rise. Sur l'écran des images du clip. Madonna et les danseurs entrent sur scène pour un lent ballet saccadé.















A l'arrière de la scène flotte le drapeau LGBTQ. Les danseurs se positionnent de chaque coté de Madonna sur le devant de la scène pour former une ligne. Ils ont tous le poing levé. La musique s'arrête mais ils continuer à chanter : "Je m'élèverai !". Madonna descend les escaliers et traverse le public euphorique qui scande les mêmes paroles.

"Merci Paris ! Bonne nuit !"
s'exclame t-elle avant de disparaître par la porte de l'allée principale...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Another Amazing Show in Lisbon... ............Thank You ! 🇵🇹 🇵🇹 ♥️ #madamextheater #lisboa #coliseu #irise

Une publication partagée par Madonna (@madonna) le




FIN




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par P B le 12/04/2020 11:02
PBPBPBPB
Alors ! Regarde ! Panky ? FrancOoo ? * Beaux souvenirS * Période 💌 Rebel Heart 💌 [ https://www.youtube.com/watch?v=p09HA84Bjis ]

15.Posté par Eric D le 09/04/2020 21:02
Si je me souviens bien, elle fait la révérence à la fin de la prestation, j’ai trouvé ça très classe.
Par contre, je regrette le choix de la perruque (façon Nefertiti), elle a aurait porté celle de la pochette de l’album, cela aurait été plus adapté à son visage et à sa tenue.

14.Posté par P B le 09/04/2020 07:42
PBPBPBPB
* Beaux souvenirS * Période 💋 I'm Breathless 💋 [ https://www.youtube.com/watch?v=8bgNyaAz1jg ] Suite .....[ https://www.youtube.com/watch?v=w8jxH1xrtmQ ]

13.Posté par INTO THE LISBON GROOVE le 04/04/2020 09:36
LUCASFNERIC05
Et ben tu sais quoi, j'ai la BO de Bodyguard, mais hormis les titres de Whitney et LIsa Stansfield, j'avais pas trop retenu les autres. Du coup, j'avais complètement zappé. En plus, c'est pas non plus un film inoubliable hein. Mais des fois il y a peut-être des chansons que tu préfères oublier, lol. Mais bon, ça s'écoute bien.
En tout cas encore un lovely day sur Paris mais un confined day... Hâte que ça se termine. Le "I'm coming out" de Diana va être LA chanson de sortie de ce MF de confinement!!! Lol.

12.Posté par Panky FRANKY le 04/04/2020 00:23
@INTO : mais si tu connais j'en suis quasiment sûr.... Le titre faisait partie de la BO de bodyguard!!! avec Withney Houston... Eyt ce single passait à la radio en France en 1992 1993. Il avait intégré le top 50.

11.Posté par INTO THE LISBON GROOVE le 03/04/2020 23:28
LUCASFNERIC05
Je ne connaissais pas cette version.
Blackstreet avait samplé aussi du Bill Witehrs sur "No diggity".

10.Posté par M MOPPS le 03/04/2020 23:17
mopps
Une mise en scène toute en simplicité avec la Madonne entourée de ces femmes, ces énergies!!! Le costume de cette séquence est superbe aussi, j’adore! Tous les morceaux du dernier album prennent du relief, une autre dimension interprétés sur scène et c’est d’autant plus vrai pour « Batuka »

9.Posté par Panky FRANKY le 03/04/2020 22:54
@Into j'ai retrouvé le titre auquel je pensais pour le sample de lovely day: SOUL SYSTEM
https://www.youtube.com/watch?v=wtQ6ca4mL7I

8.Posté par INTO THE LISBON GROOVE le 03/04/2020 21:40
LUCASFNERIC05
Me'Shell N'Degeocello avait repris "Who is he and who is he to you".

7.Posté par INTO THE LISBON GROOVE le 03/04/2020 21:29
LUCASFNERIC05
José James aussi a récemment repris ses chansons sur un album.

6.Posté par INTO THE LISBON GROOVE le 03/04/2020 21:28
LUCASFNERIC05
Oui cette chanson a été reprises très souvent, encore plus "Ain't no sunshine" (notamment les Jackson 5, Sydney Youngblood) et Club Nouveau avait repris "Lean on me" dans les 80's. Will Smith "Just the two of us". Après je pense qu'elle a dû sortir dans sa version originale suite sûrement à son utilisation dans une publicité à l'époque, d'où pour toi cette impression de la connaître sans mettre un nom ou un visage sur l'interprète.

5.Posté par Panky FRANKY le 03/04/2020 21:14
@Into : je me disais que je ne le connaissais pas du tout... mais grâce à ton lien je m'aperçois que si en fait! Et ce refrain a été samplé selon moi dans plusieurs titres urbains dans les 90s ... ça me parle .... même si j'arrive pas à me rappeler quel groupe l'a popularisé par la suite dans les 90s...

4.Posté par Mirwais 111 le 03/04/2020 21:03
Mirwais111
@Izzagar TEAM NOM : merci :) content de voir que d'autres ont vécu ce concert fictif avec moi ^^ Je me suis amusé à l'imaginer

3.Posté par INTO THE LISBON GROOVE le 03/04/2020 19:53
LUCASFNERIC05
Je viens de lire que ce grand monsieur de la soul est décédé. RIP, Bill.

https://youtu.be/7s6VbOEnsgk

Pas trop "Lovely day" ce jour mais ça reste une super chanson.

2.Posté par Izzagar TEAM NOM le 03/04/2020 19:53
Izzagar
@Mirwais111 merci pour ton post sur l’article précédent

1.Posté par Mirwais 111 le 03/04/2020 19:22
Mirwais111
Un des meilleurs moments du show "Batuka"... Frissons ! A peine je l'avais entendu sur l'album que j'avais hâte de le voir en live... Pas déçu.
L'intro avec la carte et le cercueil était aussi très belle.
J'aurais aimé voir l'arrivée des Batucadeiras par la salle (j'étais en balcon au Rex).

1 2 3 4
Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Novembre 2019 - 16:05 Madame X à Los Angeles

Lundi 11 Novembre 2019 - 13:58 Vegas rounds 2 et 3

Samedi 9 Novembre 2019 - 17:42 Badass à Vegas







Site réalisé par L'Atelier Digital