Connectez-vous S'inscrire
News Of Madonna
News Of Madonna




15 ans de Hard Candy

Rédigé le Mardi 25 Avril 2023 à 18:39 | Lu 14962 fois



Le 25 avril 2008 marqua le début d'une nouvelle ère pour Madonna, celle de Hard Candy qui allait déboucher sur le Sticky and Sweet Tour. 
En date du 25 avril, l'album est sorti en Italie, en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas et en Irlande. Les autres pays européens l'ont reçu le 28 avril 2008. 

Cet album allait marquer un tournant dans la carrière de Madonna pour différentes raisons. Regardons ici lesquelles et essayons d'analyser cette époque, 15 ans plus tard! 

1958-2008

15 ans de Hard Candy
2008 marque le retour de Madonna à la musique avec de grosses attentes la concernant. En effet, elle a battu de nombreux records avec son opus précédant, l'incroyable Confessions on a Dancefloor. L'album a cartonné aux 4 coins du monde, le Confessions Tour a été un succès commercial et populaire, les critiques n'ont pas tari d'éloges. 

Après pareille épopée, Madonna se savait attendue au tournant qui plus est en cette année 2008 qui marquait également un tournant dans sa vie personnelle: ses 50 ans. 

Remettons nous dans ce contexte où les pop stars de plus de 40 ans étaient mises au rebut, alors imaginez une femme de 50 ans s'amusant sur scène, dans sa musique et exploitant encore tout son potentiel physique. 

Il lui fallait dans ce contexte rassembler les meilleurs musiciens d'alors et développer des sonorités encore peu exploitées par elle-même, voire carrément pas du tout. Elle se devait de frapper un grand coup et marquer les esprits afin de montrer qu'à 50 ans, il est encore possible d'attirer les foules, de vendre de la musique et surtout continuer à briller malgré le temps qui passe.

2008 stars

Revenons donc 15 ans en arrière. Le producteur incontesté de cette époque n'était autre que Timbaland. Depuis 2006, il avait atteint son paroxysme en produisant des albums qui sont depuis entrés dans la légende: Loose de Nelly Furtado ou encore FutureSex/LoveSound de Justin Timberlake pour ne citer qu'eux. 

En 2007, Timbaland avait commencé à s'entourer de différents artistes pour produire son album, une sorte d'album uniquement fait de collaborations:  Timbaland Presents Shock Value. Alors qu'il travaillait sur son album personnel, il reçut alors une proposition de collaboration comme producteur pour l'album à venir de Madonna. Le développement de cet album commença en février 2007. 

Assez rapidement, le public sut que Justin Timberlake travaillait en collaboration avec Timbaland au développement de cet album. Ensemble, ils écrivirent une dizaine de chansons. Ce duo ayant déjà travaillé ensemble, il était assez aisé pour le public de comprendre que cet album allait prendre des sonorités urbaines. C'est entre autre à cause de ces sonorités que l'album a plus été calibré pour le marché nord américain que pour le marché européen. Le côté visuel également collera aux codes de la musique nord américaine de cette première décennie des années 2000. 


un tournant marketing

Avec Hard Candy, Madonna tournait également la page de son épopée avec Warner. En effet, suite à la parution de son album et la tournée qui allait suivre, Madonna allait s'engager dans une relation contractuelle de 10 ans avec un nouveau venu à l'époque: Live Nation. En 2008, l'industrie musicale est en plein remaniement avec le développement des plateformes de téléchargements illégales et un effondrement de la vente de supports physiques. Cet album allait donc être le dernier qu'elle allait produire pour la Warner (en dehors de l'album Celebration, leur devant encore un album compilation) et le Sticky and Sweet tour la dernière tournée sous leur bannière. 

Pour rappel, Madonna a touché 120 millions de dollars pour ce passage chez Live Nation. 

le Sticky and Sweet Tour

Suite à la parution de l'album, Madonna officialisa sa tournée à venir début mai 2008: le Sticky and Sweet tour. Cette tournée était très attendue de par le succès du confessions tour, de par l'âge de Madonna à l'époque, et parce qu'elle passerait par des endroits dans lesquels elle n'avait jamais joué sur scène ou pour certains pas depuis le Girlie Show. 

Le show a été présenté comme un voyage Rock dansant divisé en 4 tableaux. La tournée de 86 dates s'est déroulée en 2 legs, un en 2008 et l'autre en 2009. 

Sans surprise, cette tournée fut un véritable triomphe. Elle est encore à ce jour la tournée la plus rentable de tous les temps organisée par une artiste féminine avec plus de 411 millions de dollars de recette. 

Madonna nous a prouvé une fois de plus qu'elle pouvait être là où ne l'attendait pas et qu'elle ne perdait rien de sa superbe même en rentrant dans cette nouvelle ère de sa vie que représentait ses 50 ans. 

Pour ceux qui souhaitent revivre cette tournée cliquez ici 

Vive la France

Pour assurer la promo de l'album et de la tournée, Madonna donnera 3 shows dont 1 à New York pour lequel elle embarque Justin et 1 à Paris pendant lequel elle embrasse une de ses danseuses. Elle criera alors aux chanceux de l'Olympia :
"Pourquoi ai-je cette relation avec la France ? J'ai toujours été attirée par le fait de travailler avec des Français - et de franciser les Français ! Vive la France!"


15 ans plus tard chez vous...

Alors 15 ans plus tard, quel héritage cette époque vous a t'elle laissé ? Avez-vous vu le Sticky and Sweet tour en live ? Quelle est votre chanson préférée de Hard Candy ? Partagez nous vos souvenirs et vos anecdotes. 



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

8.Posté par LUX CHRIS- le 25/04/2023 22:40
Chris-LUX
Replongeons-nous dans nos souvenirs.
L'album m'avait un peu dérouté/déçu au départ: trop de featurings en pseudo rap. Mais il se maintient bien avec les années et reste écoutable aujourd'hui, alors que les "producteurs" de l'époque ont quasi disparu. C'est vrai qu'avec cet album, elle suivait au lieu de devancer. Mais avec quel panache: son message à la génération de musiciens qui débarquait à l'époque: "Vous croyez que je vous devrai le succès de mon album mais en fait, je fais votre musique mieux que vous" (la même remarque est aussi valable pour bedtime). La pochette en effet n'est pas des meilleures et quand j'ai vu le projet initial dans un magazine, je me suis dit: "Mais enfin, Warner, laisse-la faire, son idée était meilleure".
J'adore toujours autant Candy, heartbeat, devil, beat goes on, dance tonight. Mais je passe quasi toujours spanish lesson.
Beat goes on aurait dû être un single

7.Posté par Panky FRANKY le 25/04/2023 22:01
1 Beat goes on single et tube évident. J aurais aimé une version clean lyrics ( = sans rap) pour le single

2.Miles away

3 4 mn

Le reste j aime pas
Album que j écoute le moins avec Madame X que j aime encore moins

Début de son déclin pour moi également et du mien .... :)
Fin de la Madonna pop électro comme j aime
Album annonciateur d une décennie ultra décevante

Très peu de belles ballades sur la décennie ( masterpiece, ghostown, falling free. ) Très peu de pépites électro (i don t search i find, célébration...)

Trop d enfants :)

Trop de réseaux sociaux

Trop de chirurgie

Mais bon toujours debout et toujours capable de fédérer sur un nouvel album si elle trouve le bon son et le bon producteur a sortir de l anonymat

Elle est toujours capable du meilleur. Faut qu elle retourne en solo a 100%. Plus de featuring

6.Posté par Nobody's PERFECT le 25/04/2023 21:02
Nobodysperfect
Hard Candy est un album que j’ai assez mal reçu lors de sa sortie. Effectivement passer après CODF n’était pas chose aisée tant l’album, la tournée, les visuels et l’éra avait été un carton plein !
D’abord j’ai jamais accroché à cette pochette et c’est la première fois que je trouvais sa chirurgie trop présente ( évidement avec le recul c’était en fait très bien.) Ensuite j’avoue avoir été déçu du virage « urbain » et du rapprochement avec Timbaland et Timberlake. Si j’ai adoré l’efficacité de 4 minutes je trouvais la chanson un peu banale et pas à la hauteur de M.
On a beaucoup dit a l’époque que finalement elle suivait les tendances après les avoir lancées pendant si longtemps et j’ai eu le même ressenti sur le moment, mais avec le recul je retient du disque d’avantage le côté funk qui fera le succès planétaire de pharell et des daft punk quelques années après, je trouve donc que finalement une fois de plus elle a eu du nez et s’est montré avant-gardiste car l’album dans son ensemble n’est pas si urbain.
La tournée est une grosse claque d’énergie et de démonstration physique clairement j’ai adoré mais elle m’a laissé un peu de côté visuellement, là où le CT m’avais laissé complètement émerveillé , j’ai trouvé le S&S d’assez mauvais goût. Mais tout cela rattrapé par l’énergie et la bête de scène de Madonna défendant fièrement ses 50 ans.
15 ans après c’est un album que j’écoute avec encore plus de plaisir qu’à sa sortie. Je trouve qu’il vieilli très bien (quand finalement j’ai plus de mal à réécouter confession)
Ça reste du très très bon Madonna pour moi meme si j’ai tenu le discours inverse avec la déception lors de la sortie.

5.Posté par INTO THE LISBON GROOVE le 25/04/2023 21:02
LUCASFNERIC05
01. Beat goes on (pareil que toi Olivier D)
02. She's Not me (idem)
03. Candy Shop
04. Dance 2nite
05. Incredible (le mal aimé)
06. Give it 2 Me
07. Miles Away
08. Heartbeat
09. 4 Minutes
10. Devil wouldn't...
11. Ring My Bell
12. Spanish Lessons
13. Voices
Effectivement, le début du déclin artistique, mais album parfait pour les beaux jours, je trouve, en décapotable si on peut, "If you want it, you already got it...". Tjrs plaisant à écouter. Et le S&ST à Bercy, au SDF, no way.
Tjrs regrettable d'avoir opter pour cette imagerie cheap et pas très raffinée au détriment des belles photos noir et blanc.

4.Posté par P B le 25/04/2023 20:36
PBPBPBPB
🤭 https://www.youtube.com/watch?v=P3svGcFMvfE

3.Posté par Olivier D le 25/04/2023 19:58
OlivierD
Par contre, le SST est un sans faute, M est éblouissante, au sommet de sa forme, la bête de scène quoi

2.Posté par Olivier D le 25/04/2023 19:56
OlivierD
Et le clip de 4 minutes c'est la première fois où j'ai été frappé par la modification de son visage. Je l'ai carrément pas reconnue. Légèrement déçu par l'abum sur le coup. Surtout après la période Confession qui pour moi est un des grands sommets de sa carrière. Après, avec le recul (et surtout avec les 2 albums suivants), HC est un bon album, je l'écoute encore régulièrement

1.Posté par Olivier D le 25/04/2023 19:52
OlivierD
Ma chanson préférée : thé beat goes on (tjrs pas compris pourquoi elle n'en n'a pas fait un single). J'ai assisté au SST en 2008 à Nice et en 2009 à Bercy. Bon après pour être honnête, HC ça marque le début d'un relatif déclin, pour la première fois elle ne fait pas la tendance mais la suit, l'album n'a pas vraiment été bien exploité et la pochette est ideuse.

1 ... « 13 14 15 16
Nouveau commentaire :

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 30 Juin 2016 - 11:54 TRUE BLUE fête ses 30 ans

Samedi 11 Juin 2016 - 15:43 "PAPA DON'T PREACH" FÊTE SES 30 ANS







Site réalisé par L'Atelier Digital