L'interview d'Emilie Capel par News of Madonna

Rédigé le Mercredi 12 Octobre 2011 à 17:03 | Lu 459 fois


Voici l'interview exclusive de la danseuse française Emilie Capel pour News of Madonna par Antoine. Elle a répondu à nos questions avec franchise et sincérité sur son parcours professionnel, sa rencontre et son travail avec Madonna, mais également ses futurs projets.

Rentrez dans l'univers d'Emilie Capel.


L'interview d'Emilie Capel par News of Madonna

Première partie: Carrière personnelle

Tu danses depuis que tu as cinq ans, qu'est ce que représente la danse dans ta vie?
 La danse représente "plus ou moins" tout,  dès que j'ai su marcher j’ai commencé à danser , c'est une activité que j'ai toujours privilégiée dans ma vie, que ce soit en tant que petite fille, jeune fille et toujours aujourd’hui en tant que femme. Ça représente mon métier, mais avant tout ma passion ... j’y ai rencontré beaucoup de mes amis .
 
Est ce qu'on peut vivre de la danse aujourd'hui?
Oui on peut en vivre, même si aujourd’hui  c’est beaucoup plus compliqué qu’il y a une dizaine d’années . Beaucoup de danseurs parisiens abandonnent l’idée d’en faire un métier. C'est un petit circuit tellement fermé qu’y  faire sa place est une vraie mission… Mais pas impossible pour les vrais passionnés qui s’accrochent. Une fois qu’on a eu la chance de faire ses preuves, oui bien sûr qu’on peut encore en vivre aujourd’hui .
 
 
Qu'est ce qui te différencie des autres danseurs, étant donné que tu es montée assez haut? Et au niveau de ton style notamment. 
Je ne sais pas trop, c'est dur de s’évaluer soi-même, je dirais juste que je n’ai pas peur de prendre de risques, c’est sans doute ça qui m'a amenée là où je suis aujourd'hui. Je n'ai jamais hésité à me mettre en danger. Comme par exemple  partir et prendre un billet d’avion pour un pays dont je ne parlais même pas la langue. Je pense que c'est comme ça qu'on évolue, en se mettant en danger pour provoquer un peu le destin. 

Et donc dans un milieu où la compétition est assez rude, tu dirais que ça a été ça ton secret pour réussir ? De prendre des risques?
Oui, mais j'espère qu'il y a quand même ma danse qui entre en ligne de compte ! lol... je crois que je suis quelqu’un de rassurant pour les chorégraphes dans le sens ou j’apprend vite et je crois avoir la possibilité de me glisser dans pleins de styles différents...on dira que mon petit plus est la polyvalence …
 
Tu as joué pour un téléfilm en 1995, ça portait sur quoi?
C'était sur la gym, j’en ai fait beaucoup étant gamine,  Et j'ai eu la chance de tourner ce petit téléfilm aux côtés de Martin Lamothe et d'Annie Girardot.  Et j'ai été ravie de faire cette expérience, malheureusement je ne me souviens pas de tout car je n'avais que 13 ans, mais j'ai la chance d'avoir une maman poule qui a eu la bonne idée de faire plein de photos et de vidéos, c'est génial parce que ça me laisse de supers souvenirs et je suis très fière de pouvoir dire que j’ai tourné auprès d’Annie Girardot.
 
Tu as également fait de nombreuses comédies musicales, est ce que la danse est aussi un jeu d'acteur?
La danse ce n'est pas seulement qu un enchaînement de steps , c’est un rapport au corps qui s'interprète, on y fait passer un message et on y raconte une histoire, c'est une sorte d'acting. Je ne peux cependant pas me prétendre être actrice, c'est un métier à part entière, il faut une vraie formation. Après est-ce que ce métier m’intéresse ?... pourquoi pas, mais je suis encore  jeune, et je veux encore profiter de mes jambes qui se lèvent encore bien !! lol . Je m'estimerai certainement un jour trop vieille pour faire des grands écarts et des saltos sur scène (rires), et une formation d'actrice par la suite?... why not? une possibilité parmi d’autres.
 
Tu as intégré l'académie internationale de danse à 15 ans, comment as tu fait pour intégrer une telle institution à un si jeune âge?
Avec  mes fameuses prises de risques dont je vous parlais un peu plus haut! J'ai eu une chance énorme d’avoir des parents ultra-tolérants qui croient en moi. Ils ont bien voulu faire un essai pendant une année pour voir comment ça allait évoluer pour moi, et il se trouve que j'ai travaillé tout de suite. J'ai trouvé cette école en me renseignant avec ma mère, et j'ai réussi à esquiver le schéma classique "tu passes le bac et après on verra", finalement c’était un vrai plus de commencer aussi jeune.. 
 
Tu as rencontré Kamel Ouali, ça semble avoir été une rencontre très importante, un véritable tremplin pour ta carrière, comment s'est passé cette rencontre?
Très bien, j'ai grandi avec lui, il m'a connu adolescente et je suis aujourd'hui une femme, il a assisté a toute mon évolution, j'ai travaillé pendant près de 10 ans avec lui donc il y a des liens qui se sont créés depuis. Kamel m'a beaucoup aidé et a toujours cru en moi.
 
Tu as dansé pour de nombreuses comédies musicales, Roméo et Juliette, Le Roi Soleil, les 10 Commandements, Autant en Emporte le Vent. De toutes celles que tu as faites, quelle est celle qui t'as demandé le plus de travail, et en as tu une à laquelle tu attaches une importance particulière?
Bien entendu. Je serai amenée à dire que ma préférée est une comédie pour laquelle peu de personnes savent que j'ai joué. C'était avec Chantal Goya et ça a été de loin la plus belle de mes comédies musicales parce que j'étais une enfant. À cinq ans je partais la voir sur scène et trois ans après j’étais avec elle. Et que c'était quand même un truc de dingue !! j'ai fait "le soulier qui vole" et "le merveilleux voyage de Marie-Rose", ça a été mon premier Palais des Congrès . il faut savoir que quand le loup faisait son entrée sur scène , dans ma petite tête d’enfant il s’agissait du vrai loup. J'étais complètement obnubilée par cet arbre avec ces grands yeux clignotants.... en coulisses, je le regardais en me disant que s’il avait les yeux fermés c’est qu’il faisait une sieste  avant le spectacle. Vous imaginez bien que j’ai été légèrement moins naïve sur les autres comédies !! lol ...Après, j'ai eu un coup de coeur pour les dix commandements que j'ai fait au Japon. Ce qu'il faut savoir  c'est que les comédies musicales, quand on s'y engage c'est pour deux ans, donc ce sont de longues périodes et la routine d’une comédie peut parfois être fatigante. Bien sûr chacune a été une bonne expérience, Autant en emporte le vent parce que j’y ai trouvé mes meilleurs amis et le Roi Soleil parce que j’y ai rencontré mon amoureux
 
Tes projets aujourd'hui, c'est quoi? Après un telle apogée avec le Sticky and Sweet Tour, que peut on te souhaiter?
 
Et bien Je sors mon album normalement cette année. Et pour la petite histoire, c'est Madonna qui m'a mis le pied à l’étrier, elle a eu l'occasion d'écouter ma voix sur un de mes titres et elle m'a tout de suite donné des conseils, je l'ai sentie investie. Elle m'a conseillée de vraiment travailler quelque chose pour lui faire écouter par la suite, et c'est ce que j'ai fait pendant 4 mois, et je lui ai présenté mon travail pendant les prolongations. Je lui ai glissé une clé USB avec mon travail le jour de son anniversaire  "en la remerciant de me l’avoir déclencher !!" et elle a adoré. Elle a commencé à me donner de vrais conseils de pro, et au final les gens du métier m'ont entendu et je me suis investie à fond. Ça fait un an et demi que je travaille sur ce projet avec des gens talentueux et humainement mortels. je collabore avec  Lydia Dejugnac qui est non seulement ma meilleure amie mais en plus auteur et Elio qui est compositeur, on a formé un vrai trio pour faire cet album. On écrit et on compose quasiment tout ensemble. J'espère que vous aurez l'occasion d'écouter cet album très vite


Deuxième partie: Madonna

Tu as passé un peu plus de deux ans avec Madonna, qu'est ce que ça a représenté pour toi d'un point de vue personnel et professionnel ?
J'ai d'abord fait la tournée promotionnelle à New York, Londres et Paris. Deux ans en sa compagnie, c'est beaucoup, et ça m'a apporté pleins de choses. Ça a été une expérience unique, et de loin la meilleure, que ce soit professionnellement ou humainement parlant, j'ai appris énormément de choses en très peu de temps. Il y a eu une super bonne ambiance entre nous tous, je pense qu'elle même l'a dit plusieurs fois, ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu une équipe aussi soudée. Ça se sentait sur scène, on a été une vraie famille pendant deux ans,  solidaires les uns avec les autres,  il y a eu un truc assez magique. C'est dur de poser des mots sur une expérience comme celle-ci, ça a été un vrai déclic pour plein de raisons.
 
Comment as-tu su que Madonna cherchait des danseurs? Comment s'est passé le casting? Quels en étaient les critères? Est ce que Madonna y était présente?
En fait je l'ai su indirectement par Sophia Boutella qui avait envoyé un message à une de mes amies. On a donc été mis au courant  avec Yaman deux jours avant. On était à Paris, le casting était à New York et ça nous paraissait impossible de prendre un billet pour aller a une audition comme celle ci sans s’être mis au niveau avant. Les danseurs qui se présentent ont tous des CV bétons. Et sur un coup de folie on a pris nos billets ! Je suis donc arrivée là bas sans parler un mot d'anglais , on a failli se faire recaler parce que nous n’avions pas d’agent, on a juste dit qu'on venait de la part de Sophia, et la fille " très gentille d’ailleurs" nous a laissé entrer, à la suite de quoi on a passé les casting, c'était énorme, on passé des tours et des tours, pour au final se dire qu on était pas encore à la porte.  Et le dernier jour, Madonna est venue choisir ses danseurs, à la fin nous n’étions plus que deux filles, six mecs ... j'ai pas eu le temps de réaliser ce qui m arrivait !! bizarrement je n'ai pas été stressée par cette audition, je pense que je n'ai pas eu le temps de me mettre la pression, j'étais tellement juste "en kiff".. (rires) C'était cool, j'avais le smile en me disant que ce qu'on était en train de vivre était génial. Et ce encore une fois grâce à cette inconscience et à cette prise de risque. La bonne nouvelle c'est qu'on a été pris !!
 
Pour monter un show de cette envergure, tu as dû répéter des jours et des jours, voire même des mois, quelle chorégraphie a été le plus difficile à réaliser?
Je crois qu'il n'y en a pas eu une plus difficile que l'autre. Parce qu'il y  a autant de travail sur chaque tableau, tout est au millimètre.
 
Qui a chorégraphié le plus le spectacle, on sait que Brahim Rachiki était présent, Madonna a t-elle beaucoup participé?
Alors Brahim est venu pour chorégraphier une chanson: Vogue.  Les chorégraphes officiels sont Richmond et Tone, deux frères qui ont travaillé avec elle sur plusieurs de ses spectacles. Après il y a eu plusieurs intervenants comme Brahim, A.G. Jamal  et Yaman qui sont venus pour chorégraphier une partie du spectacle bien spécifique. Et il se trouve qu'elle avait appelé Yaman en tant que chorégraphe et que finalement il n'est jamais reparti, à mon grand plaisir.
 
Peux-tu nous parler un peu plus de Yaman? C'est un danseur français lui aussi?
Oui Yaman Okur est français d’origine turque , c'est un breaker qui a largement fait ces preuves dans le milieu du hip hop, en remportant les plus gros battles internationaux. Aujourd’hui il est devenu une vraie source d’inspiration pour beaucoup de jeunes breakeurs. Yaman et moi nous connaissons depuis l'académie internationale de la danse. C’est a dire plus de 10 ans et il se trouve que c'est aussi mon fiancé depuis 5 ans. On a eu l'occasion de faire cette tournée et ce casting ensemble. Et on s'est retrouvé" par hasard même s il n’y en a jamais vraiment" ensemble sur le "banc des accusés" (rires).  
 
Une question très axée sur Madonna: qu'est ce que cette femme représente pour toi. Est-ce que la vision que tu avais d'elle a changé depuis que tu as travaillé avec elle?
Oui ma vision a changé parce que je connaissais l'artiste et maintenant je connais la personne. Ça n’est pas péjoratif  mais aujourd’hui je la vois humaine . C'est quelqu'un qui a un grand coeur, qui ne fait pas semblant d'être intéressée par les gens et particulièrement auprès de ses danseurs, parce qu'elle a été danseuse et qu'elle connaît le parcours laborieux qu'il faut endurer pour en arriver là ou on en est.  Elle sait que les danseurs auprès d’elle se sont tous battus pour y être. Je la respecte énormément pour ce qu'elle est, pour ce qu'elle fait et je l'admire beaucoup . Je pense que le rêve des danseurs est de faire partie un jour de ses spectacles. Mais contrairement à ce qu'on pourrait penser, je n'ai jamais été "fan" d'elle. En fait je n'aime pas le mot  "fan", "admirative" me convient mieux ! lol.

 
 
Dans le groupe, vous étiez 4 français. Madonna, durant toute sa carrière a énormément collaboré avec des français, est ce que tu penses savoir pourquoi? Tu penses qu'elle a une attache particulière à la France ou aux français?
Oui, elle adore la France et les français parce qu'elle dit qu'on est chieurs, et elle n’a pas tort,  chieurs mais pointilleux, on a le soucis du détail, elle aime aussi notre nourriture, notre langue. Elle aime bien la France quoi !!
 
 
Est-ce que tu as pu échanger quelques phrases en français avec Madonna? Et surtout avec sa fille Lourdes qui est bilingue?
Oui bien sûr, en deux ans de collaboration, j'ai eu l'occasion de parler avec elle en anglais et en français.  Et d'autre part, je ne pensais pas que lourdes maîtrisait aussi bien français, j’ai été assez surprise la première fois. Elle parle français comme toi et moi. 

Est ce que, du coup, tu as pu partager des moments plus intimes avec Madonna, ou est ce qu'elle garde sa vie privée très discret?
Quand on est en tournée, on est une vraie famille. Donc qui dit famille dit des dîners, dit des anniversaires, rire, larmes etc....  ce sont des choses que l'on a partagé pendant deux ans ...pour la petite anectote  pas plus tard que l'année dernière, pour mon anniversaire, elle m'a envoyé un sublime bouquet avec un joli mot .. personne ne l’avait obligé à le faire...c’était très touchant.
 
On dit que Madonna est une vraie "bitch", par là il semble qu'on veuille surtout dire que c'est un bourreau de travail, est-ce que c'est vrai ce qu'on dit sur elle?
Alors si être bosseuse signifie être une vraie " bitch " je suis fière d’en être une aussi!!   Elle est là aujourd'hui en grande partie grâce a elle même. Parce qu'elle travaille très, très dur. 

L'interview d'Emilie Capel par News of Madonna
Est ce que tu as une chorégraphie préférée, pendant le show?
Forcément, j'ai envie de dire "Beat Goes On", ça a été un morceau assez particulier, pendant les répétition elle avait fait appel à un chorégraphe de Los Angeles et quelque jours après Madonna est venue valider ou pas le morceau, elle trouvait que la chorée ressemblait au précédant: Candy Shop. Du coup elle s'est faite sa propre chorégraphie, elle a posé Yaman dans un coin de la scène, et moi de l’autre. Elle a intégré Sofia et Norman  et elle nous a dit " on va la faire à la French" On l'a donc monté en faisant du free-style, même si au fur et à mesure ça se précise et qu il n'y a jamais vraiment de free-style sur scène, c'est trop dangereux.
 
Est ce que tu as des petites anecdotes pour nous les fans? :p
Pas vraiment et s’il y en a je les garde pour moi... LOL ;) . Avant le spectacle, elle nous rejoignait Sofia et moi pour faire une mini prière, elle venait  se coller à nous comme si elle voulait faire circuler nos énergies ... ce n'est pas une anecdote mais c'était un moment très symbolique pour moi.
 
Tu as embrassé Madonna 90 fois sur scène. C'est toi qui est en "Like A Virgin". Qu'est ce que ça t'a fait et comment tu as réagi quand elle te l'a proposé?
Elle ne me l'a pas proposé! (rires) elle m'a embrassé direct! Elle propose pas ce genre de chose. Initialement ça n’était pas prévu.  Et un soir elle l'a fait, et c‘est resté... Du coup c'était le petit moment du show où il y avait plus de 70 000 fans qui me regardaient en se disant "ooooh la chance!" (rires)

Vous avez sillonné les routes d'Europe notamment, et ce à deux reprises. Est ce que tu as vu des fans présents à plusieurs shows, voir à la quasi-totalité des shows? Est ce que tu as vu des têtes qui revenaient? Et de manière plus générale, qu'as-tu pensé des fans de Madonna? On les dit assez extrêmes.
 
Non je ne suis pas d accord. Les fans de Madonna sont respectueux car il y a beaucoup d’adultes. Je n'ai jamais été embêtée ou assaillie par les fans. Certains sont venu quasiment à la totalité des shows dont un mec, « la Diva » qui se déguisait toujours en elle, ce qui est dingue, c'est qu'il a toujours réussi a trouver la fabrique exacte du costume, avec les tissus de grandes marques, et il y avait aussi cet australien nommé Israel, toujours devant avec une casquette. (Celui à qui Madonna a donné son médiateur de guitare à Budapest NDRL)
 
De tous les concerts que tu as fait, quels sont ceux desquels tu as gardé les souvenirs les plus extraordinaires?
 Ça a été un truc "dinguissime" de voir le public sur le tout premier concert... je ne pourrais le comparer à aucun autre. il y a celui de New York, ou du Brésil qui était assez fort aussi. Et en Israel aussi, enfin tous quoi!!
 
Et les concerts en France? Vu que tu devais te produire devant ta famille, tes amis.
 Il n y avait que du stress en plus c’est tout !! lol
 
Une question de fan: est ce que tu as une chanson, album, clip ou concert préféré de Madonna? Des coups de coeur dans sa carrière?
C'est dur, je me dis que tout ce qu'elle a fait a été une vraie petite révolution. Un petit coup de coeur ?... il me semble que le Girlie show a été mon show préféré.
 
Tu envisages de retravailler avec Madonna?
En fait, j'ai déjà eu l’occas de rebosser avec elle cet été sur son film, au mois d'Aout à Londres.  Et elle m'a demandé si j'étais d'accord pour venir faire les trois ou quatre scènes de danse qu'il y a dans le film. On ne m'y verra que furtivement , je pense qu elle avait besoin d avoir des danseurs qu elle connaissait pour se sentir un peu en famille. 
 
Tu as donc vu le film?
Pas encore,  mais j'ai super hâte de voir le résultat final. Et je lui souhaite vraiment le succès qu’elle mérite.

Un grand Merci à Emilie pour sa gentillesse !




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

        



News Of Madonna sur Instagram :




Radio 100% Madonna :



Site réalisé par IZZAGAR - infos au 06.64.62.23.46 ou par email izzagar.graphic@gmail.com Facebook : IZZAGAR © 2011 copyright IZZAGAR (textes et photos)